Eiffage assure la construction de la première gigafactory de batteries électriques d’ACC à Douvrin, un marché de près de 75 millions d’euros

18.05.2022

Eiffage assure la construction de la première gigafactory de batteries électriques d’ACC à Douvrin, un marché de près de 75 millions d’euros

Eiffage a remporté en groupement, fin décembre 2021, le marché attribué par ACC* pour la construction de sa future gigafactory dédiée à la production de cellules et modules de batteries pour véhicules électriques, près du site PSA au sein du Parc des industries Artois-Flandres, à Douvrin/Billy-Berclau dans les Hauts-de-France. Le montant global des travaux s’élève à près de 75 millions d’euros dont 48,7 millions d’euros pour Eiffage.
 

Le groupement, dont Eiffage Génie Civil est mandataire, comprend Eiffage Métal, Eiffage Énergie Systèmes et Eiffage Route, ainsi que 3 partenaires : Moretti Constructions, Bemaco et Exyte.

Le contrat porte sur le lot 1 qui couvre la réalisation tout corps d’état d’un bâtiment de 644 m de long et 94 m de large, pour 10 à 34 m de hauteur. Le projet, qui intègre également 20 ouvrages annexes et la réhabilitation d’un bâtiment existant de 17 000 m2, représente une surface de plancher totale de 60 000 m² complété par 36 000 m2de voiries. Les travaux, d’une durée de 12 mois, ont débuté en janvier 2022 et sont réalisés en coactivité avec 3 autres lots.

La gigafactory, qui devrait être la première usine de ce type mise en service en France en avril 2023, aura une capacité de production annuelle de 8 GWh.

Ce nouveau contrat porte à quatre le nombre de marchés remportés par Eiffage autour de ce projet qui s’inscrit pleinement dans sa démarche d’accompagnement de projets bas carbone de ses clients. Mi-2021, Stellantis confiait ainsi à Demcy -filiale déconstruction d’Eiffage- le curage, le désamiantage et la démolition de 110 000 m² de bâtiments ; attribuait fin 2021 à un groupement composé d’Eiffage Énergie Systèmes et d’Eiffage Génie Civil, le lot 2B de la gigafactory relatif au poste de livraison 225 kV ; et confiait en mars 2022 à Eiffage Énergie Systèmes le lot 2C portant sur la distribution 20kV/400V.