Eiffage remporte en groupement les travaux d’extension du bassin et de rénovation des quais du port de Cotonou au Bénin

30.08.2022

Eiffage remporte en groupement les travaux  d’extension du bassin et de rénovation des quais du port de Cotonou au Bénin

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Génie Civil Marine, a signé fin juillet le contrat de conception-réalisation, remporté en groupement avec Spie batignolles fondations et l’entreprise béninoise Adéoti, pour les travaux d’extension du bassin portuaire et de plusieurs quais ainsi que de rénovation des quais Nord du port de Cotonou au Bénin. Le contrat représente un montant global supérieur à 160 millions d’euros dont 119 millions d’euros pour Eiffage.

Eiffage Génie Civil Marine, mandataire du groupement, et ses partenaires réaliseront les travaux suivants pour le compte du Port Autonome de Cotonou :

  • renouvellement et approfondissement du quai Nord existant sur toute sa longueur, soit 1 391 mètres (16 mètres de profondeur avec une structure pieux-palplanches) ;
  • extension du quai Nord de 214 mètres (16 mètres de profondeur en parois moulées) et construction d’une rampe roll on-roll off (RoRo) ;
  • extension du quai Sud de 154 mètres (15 mètres de profondeur en parois moulées) ;
  • extension du bassin portuaire avec création d’un talus en enrochement au fond de darse ;
  • dragage successif à 16 mètres de profondeur de tous les postes à quai et dragage d’entretien du bassin. 

D’une durée totale de 48 mois, le contrat prévoit 5 mois d’études pour la conception et les méthodes, suivis d’un démarrage effectif des travaux au 1er trimestre 2023. L’ensemble des activités du port seront maintenues pendant la phase travaux.

Ce contrat s’inscrit dans le cadre du Plan directeur d’agrandissement et d’amélioration du port de Cotonou qui vise à renforcer le rôle de moteur du développement économique local de l’unique port béninois. À horizon 2025, le port grâce à ses nouvelles infrastructures sera notamment en mesure d’accueillir des navires porte-conteneurs de type Post Panamax.

Ce nouveau contrat consolide la position du Groupe sur les grands projets portuaires complexes faisant notamment appel à des compétences pointues en génie civil maritime, dont plusieurs sont actuellement menés en Afrique, au Moyen-Orient et en Amérique du Sud.