Travaux souterrains :
des professionnels expérimentés
au service des chantiers les plus pointus

Très techniques, souvent complexes, toujours uniques et soumis à de rigoureuses phases préparatoires, les chantiers souterrains sont, de longue date, une spécialité d’Eiffage Génie Civil. Partenaire de confiance, l’entreprise accompagne ses clients dès l’amorce des projets et jusqu’à leur aboutissement

La construction souterraine, une affaire de spécialistes

Tunnels routiers, ferroviaires, industriels, collecteurs d’assainissement ou installations hydrauliques (avec galeries, puits, cheminées, cavernes…), Eiffage Génie Civil apporte son expertise dans toutes les configurations. Et ce, dans tous les contextes : sur un ouvrage neuf, en réhabilitation, pour une mise au gabarit, une sécurisation…

Creusement au tunnelier, à l’explosif en méthode dite conventionnelle, ou encore à l’aide d’une machine à attaque ponctuelle : toutes les techniques sont opérées par les équipes d’Eiffage Génie Civil, qui en maîtrisent tous les aspects quel que soit le type de terrain, meuble ou rocheux

QUALIFICATIONS & TRANSMISSION : NOS COMPÉTENCES PLURIELLES

Quand agilité rime avec excellence opérationnelle

Nos équipes dédiées assurent la gestion des risques spécifiques liés à tous les types de chantiers, qu’elles interviennent sur des ouvrages à vocation routière, ferroviaire ou industrielle. Elles sont capables d’opérer, quels que soient le terrain, l’environnement ou la technique requise.

Eiffage Génie Civil compte de nombreuses équipes spécialisées d’ingénieurs, techniciens, géotechniciens, conducteurs de tunnelier, mineurs-boutefeux… Tous savent adapter leurs méthodes aux environnements rencontrés.

 

Soucieux de transmettre nos savoir-faire, nous organisons régulièrement des sessions de formation continue, pour permettre aux compagnons rejoignant l’entreprise d’acquérir les aptitudes nécessaires : pilote de tunnelier, poseur de voussoirs, mineur… 

Pascal Hamet Directeur du Projet Ligne 16.1

Opérateur tunnelier : pourquoi pas vous ?

Compétences multiples et fierté commune. Les collaborateurs d’Eiffage Génie Civil évoluent dans des environnements aussi stimulants qu’enrichissants. Et ce sont eux qui en parlent le mieux ! À l’image de Kamel, opérateur tunnelier sur le projet du Grand Paris Express : « Mon métier, je l’ai découvert par hasard, un jour en visitant un tunnel à Paris. Je suis tombé amoureux de ce travail, et, pour rien au monde, je ne changerais ! ».

responsabilité sociale et sociétale

Eiffage Génie Civil, un partenaire engagé et respectueux

Eiffage Génie Civil assume avec enthousiasme son rôle en matière de formation et d’insertion des publics prioritaires.

Par ailleurs, nos équipes gèrent au quotidien les relations avec les riverains, ainsi que la coordination avec les concessionnaires et autres services collectifs concernés.

En matière d’environnement, Eiffage Génie Civil met tout en œuvre pour s’insérer discrètement dans la ville. Un engagement tenu via des dispositifs éprouvés : organisation des travaux et des transports, choix du matériel utilisé, mise en place d’études sonores ou de modélisation de trafic…

Des ouvrages souterrains prestigieux

  • Ligne 14 Sud

    Ligne 14

    Lot GC03 - Ile-de-France
    Ligne 14 Sud

    Ligne 14

    Eiffage Génie Civil s'est vu attribuer par la RATP, en groupement, dans le cadre du projet du Grand Paris Express, la réalisation du lot GC03 de la future ligne 14 Sud qui reliera la station de métro Olympiades à l’aéroport d’Orly. Le contrat, d’un montant de 365 millions d’euros, porte sur la réalisation d’un tunnel de 4 kilomètres sur les communes de Thiais, Rungis, Chevilly-Larue et L’Haÿ-les-Roses. Ce contrat concerne également la construction du génie civil de 3 gares : Chevilly « Trois-Communes », M.I.N. Porte de Thiais et Pont de Rungis et de 3 ouvrages annexes.

    Les travaux impliquent la mise en œuvre de 110 000 m³ de béton et l’excavation de 520 000 m³ de terrain nécessitant l’utilisation d’un tunnelier. 420 personnes seront mobilisées pendant la durée totale du chantier.

    La ligne 14 Sud, longue de 14 kilomètres en souterrain, bénéficiera à plus de 260 000 habitants de Paris, du Val-de-Marne et de l'Essonne. Dès sa mise en service, elle offrira des correspondances avec la ligne 7 du métro, le RER C, le tramway 7. Elle sera par ailleurs connectée avec les lignes 15 Sud et 18 du Grand Paris Express. Le prolongement de la ligne 14 au sud offrira une liaison rapide entre Paris et l'aéroport d'Orly tout en desservant des zones résidentielles denses ainsi que des pôles et des équipements majeurs de la métropole, tels que le marché de Rungis ou l’Institut Gustave Roussy.

  • Ligne 15

    Ligne 15

    Lot T2B - Ile-de-France
    Ligne 15

    Ligne 15 - Lot T2B

    Eiffage Génie Civil s'est vu attribuer par la Société du Grand Paris la réalisation, en groupement, du lot T2B de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express, dans le Val-de-Marne, qui reliera les gares de Bry-Villiers-Champigny et de Créteil l’Échat.

    Le marché, d’un montant de 795 millions d’euros (435 millions d’euros pour Eiffage), comprend le creusement d’un tunnel bi-voies de 7,2 km et 8,70 m de diamètre intérieur, la construction de sept ouvrages annexes inter-gares et d’un ouvrage annexe pour la connexion future avec la ligne 15 Est, ainsi que la réalisation de trois gares : Bry-Villiers- Champigny, Champigny Centre et Saint-Maur Créteil.

    Les travaux nécessiteront l’utilisation de deux tunneliers (Camille et Aïcha) et mobiliseront jusqu’à 800 personnes.

  • Ligne 16

    Ligne 16

    Ligne 16 - Lot 1 - Ile-de-France
    Ligne 16

    Ligne 16 - Lot 1

    Eiffage Génie Civil, mandataire d'un groupement s'est vu attribuer par la Société du Grand Paris la réalisation du lot 1 de la ligne 16 du Grand Paris Express, qui reliera Saint-Ouen à Aulnay et au Bourget, en Seine-Saint-Denis. Ce lot permettra le raccordement avec la ligne 14 et la construction des premiers kilomètres de la ligne 17 et de la ligne 15 vers l'est.

    Le marché, d’un montant de 1,84 milliard d’euros (1,71 milliard d’euros pour Eiffage), comprend le creusement de plus de 19 kilomètres de tunnel, la construction de 18 ouvrages annexes, la pose des voies ferrées, caténaires, équipements linéaires et la création de 5 gares : Stade de France, La Courneuve Six-Routes, Le Bourget RER, Le Blanc-Mesnil, et Saint-Denis Pleyel, qui sera la plus grande gare du Grand Paris Express (250 000 voyageurs par jour).

    Ce gigantesque chantier, qui implique la mise en œuvre de 700 000 m³ de béton et l’excavation de 2 600 000 m³ de terrain, nécessitera l’utilisation de six tunneliers (Armelle, Valérie, Bantan, Inès, Dorine et Sarah). 

    Il mobilisera plus de 1 500 personnes en pointe et générera près de 6 000 000 d'heures de travail, dont 500 000 heures en insertion.

  • RER E Eole

    RER E Eole

    RER E - Ile-de-France
    RER E Eole

    Eole - RER E

    Prolongement d’Eole – Ligne E du RER

    Le chantier, mené en groupement avec Bouygues (mandataire) et Razel-Bec, comprend 6,1 km de tunnel et la construction d’une gare sous la porte Maillot.

     

  • Galerie des Janots

    Galerie des Janots

    Paca
    Galerie des Janots

    Galerie des Janots

    La galerie des Janots, creusée par le tunnelier Augustine - 135 m de long et 3,50 m de diamètre -, amène les eaux du canal de Marseille de Cassis à La Ciotat (Bouches-du-Rhône).

  • TELT

    Tunnel Euralpin Lyon Turin (Telt)

    Auvergne Rhône-Alpes
    TELT

    Tunnel Euralpin Lyon Turin (Telt)

    TELT a confié la réalisation, en groupement, des ouvrages de reconnaissance de Saint-Martin-La-Porte à Eiffage Génie Civil.

    Une étape importante pour la réalisation de la section transfrontalière de plus de 57 km de la future ligne ferroviaire Lyon-Turin (entre Saint-Jean-de-Maurienne en Savoie et Susa/Bussoleno dans le Piémont). La descenderie de Saint-Martin-La-Porte est le premier ouvrage en partant de l’ouest. Elle permet de rejoindre le niveau du futur tunnel situé à 80 m en contrebas. Au pied de cette descenderie, les travaux consistent donc, pour l’essentiel, à réaliser une galerie de reconnaissance de 9 km, excavée au tunnelier, en direction de l'Italie.

    Le tunnelier Federica a été construit pour l’excavation de la galerie de reconnaissance de Saint-Martin-La-Porte. Ces dimensions sont impressionnantes : 138 m de long, 11 m de diamètre, 2 340 tonnes, la puissance de 7 moteurs de F1...

  • Le tunnel du Perthus

    Tunnel du Perthus

    France - Espagne
    Le tunnel du Perthus

    Tunnel du Perthus

    Le tunnel du Perthus relie, depuis février 2009, la France à l’Espagne.

    Réalisé dans le cadre d’un marché de conception-réalisation, ce tunnel bitube de la ligne ferroviaire à grande vitesse Perpignan–Figueras, a été creusé par deux tunneliers à double bouclier baptisés Mistral et Tramontane (diamètre intérieur : 8,70 m ; section excavée : 78 m2 ; diamètre excavé : 9,96 m) et revêtu de voussoirs préfabriqués.

    Long de 8 300 m, et foré dans des terrains rocheux (granits, gneiss, schistes), l’ouvrage est doté de 41 rameaux de sécurité, placés tous les 200 m entre ses deux tubes, et de 4 rameaux techniques. Une fenêtre d’accès de 600 m ainsi qu’une galerie de reconnaissance de 800 m étaient également incluses dans les travaux confiés à Eiffage Génie Civil, ainsi que les structures internes, la pose des voies, les caténaires et l’ensemble des équipements du projet.

  • Ligne 12

    Ligne 12

    Ile-de-France
    Ligne 12

    Ligne 12

    La ligne 12 du métro parisien a été prolongée jusqu’à Aubervilliers via un tunnel circulaire de 3,6 km de long, creusé sous faible couverture (16 m) (diamètre intérieur : 8 m ; section excavée : 66 m2 ; diamètre excavé : 9,15 m).

    L’ouvrage a été excavé au tunnelier à pression de terre dans des terrains de bonne tenue (calcaires de Saint-Ouen et sables de Beauchamp) et revêtu de voussoirs préfabriqués. Étaient également prévus dans le contrat : un tunnel voûte de 7,30 m d’ouverture sur 32 m, le puits d’entrée, la station Front-Populaire, deux ouvrages de ventilation, un ouvrage d’épuisement, un accès pompier, ainsi que le reprofilage du tunnel terminus existant.

  • Tunnel du Violay

    Tunnel du Violay

    Auvergne Rhône-Alpes
    Tunnel du Violay

    Tunnel du Violay

    Ce tunnel autoroutier bitube, situé sur l’A89 entre Balbigny et la Tour-de-Salvagny, permet à l’autoroute de passer du département de la Loire à celui du Rhône.

    Il est composé de deux tubes de 3 900 m, dont le creusement a été lancé simultanément et à chaque extrémité par quatre fronts d’attaque, selon la méthode traditionnelle à l’explosif (utilisation du système Morse : Module de repompage et de sensibilisation d’émulsion).

    Les travaux comprenaient également sept bypass piétons, six bypass pour les véhicules de service, deux garages de 50 m, un parking, une station électrique souterraine et ses deux locaux techniques, 52 niches de sécurité, 50 niches incendie et un bassin de rétention.

  • Tunnel Prado Sud

    Tunnel Prado Sud

    Paca
    Tunnel Prado Sud

    Tunnel Prado Sud

    Construit en plein cœur de Marseille, cet ouvrage routier de 1 500 m sur deux niveaux – un par sens de circulation (deux voies par sens) – a été ouvert à la circulation en novembre 2013.

    Un tiers de l’ouvrage a été réalisé en taupe afin de minimiser les impacts du chantier sur les riverains et commerçants. De gabarit réduit (3,20 m de hauteur), il a été construit en tranchée couverte à l’aide de parois moulées dans l’emprise des voies existantes.

  • Tunnel Maurice-Lemaire

    Tunnel Maurice-Lemaire

    Grand Est
    Tunnel Maurice-Lemaire

    Tunnel Maurice-Lemaire

    Les travaux de mise aux normes de sécurité de ce tunnel, datant de 1937, ont nécessité la réalisation d’une galerie de 6 500 m de long et 5,20 m de diamètre intérieur, parallèle au tunnel existant, ainsi que le réaménagement de ce dernier. La galerie a pour fonction d’assurer la ventilation sanitaire et le désenfumage (partie haute) et de permettre le cheminement des secours ainsi que l’évacuation des usagers en cas d’incendie.

    Les travaux ont été réalisés à l’aide d’un tunnelier dit à front ouvert, de type roche dure (diamètre excavé : 6 m). Le tunnel existant a, quant à lui, été rénové par la remise à niveau des ouvrages de génie civil liés à la sécurité du tunnel ainsi que la réhabilitation et l’extension des équipements d’exploitation et de sécurité de l’ouvrage.

    Les caissons de ventilation en béton du tunnel existant ont été déposés, puis concassés pour fournir les agrégats des bétons coffrés de la galerie.

  • Centrale Hydroélectrique

    Centrale hydro-électrique

    Italie
    Centrale Hydroélectrique

    Centrale hydro-électrique

    L’aménagement hydroélectrique de Pont-Ventoux–Suze, situé dans le Piémont, proche de la frontière française, est un ouvrage réalisé clés en main en conception-construction pour l’agence énergétique métropolitaine de Turin.

    Ses galeries ont été creusées à l’explosif (30 %), au tunnelier de diamètre 4,75 m (50 %) et à l’excavateur (20 %). Cet équipement remplace deux installations construites en 1910 et 1923. Il assure une économie de 86 000 tep/an (tonnes d’équivalent pétrole) et permet de réduire de 258 000 t/an les émissions de gaz carbonique.

Vous avez une question ?

Vous souhaitez bénéficier de l’expertise de nos équipes pour vos projets souterrains ? Nos métiers vous intéressent ? Contactez un professionnel en précisant votre demande.